20h Salle PAUL BOUIN BASSE GOULAINE. Ce long-métrage réalisé par Yves Hinant et Jean Libon dévoile le quotidien d'Anne Gruwez qui est juge d'instruction à Bruxelles. Entre rires et larmes, c’est un film rafraîchissant qui popularise une institution encore méconnue du public. Ni Juge, ni soumise présente la justice sous un nouvel angle. Le spectateur découvre l'envers du décor d'un univers qu'il connaît peu et n'aspire pas forcément à découvrir dans des circonstances qui lui seraient défavorables. «Avec l'expérience du temps qui a passé depuis que le film est sorti, je peux vous dire que Ni juge, ni soumise a fait du bien à énormément de gens, raconte Anne Gruwez. Le public a besoin de se réapproprier la justice. De pouvoir entrer et voir comment ça se passe...».